Nos valeurs...

Parce qu'on ne vole pas impunément en haute-montagne, plus encore, y travailler ne s'improvise pas. Cet environnement, souvent hostile, réclame avant tout du savoir-faire, mais aussi de la pondération et surtout, une grande, une très grande humilité. Car de tous les défis que nous voudrions lui lancer, la nature ressortira toujours vainqueur.

C'est notre attachement à la montagne, à ce massif du Mont-Blanc et à cette vallée de Chamonix dont nous tirons nos origines, qui forge nos valeurs :
Disponibilité, Réactivité, Efficacité, Professionnalisme.
Le tout avec cette dimension humaine qui caractérise l'état d'esprit "d'artisan-entrepreneur" qui, depuis toujours, nous anime.

L'hélicologie : l'hélicoptère au service de l'écologie !

Depuis maintenant plusieurs décennies l'hélicoptère fait partie du paysage montagnard. Mieux que cela, il est aujourd'hui un outil incontournable de l'économie de montagne. Là où il faudrait balafrer les flancs des vallées de pistes forestières, en quelques allers/retours, l'hélicoptère achemine personnels, matériaux, vivres, etc. puis disparait, sans laisser la moindre trace.
Mieux encore, il participe au maintien à l'état propre de la montagne, en évacuant les poubelles et fosses septiques des refuges, ou encore en démontant des installations devenues obsolètes, véritables points noirs du paysage.

De plus, fort de ce que disait Antoine de Saint-Exupéry, "nous empruntons la terre à nos enfants", nous nous attachons tout particulièrement au respect de notre environnement, en essayant de réduire au maximum les nuisances qu'amène l'usage de l'hélicoptère.

Pascal Brun

"Pilote des Cimes"

Né à Chamonix en 1960, Pascal nourrit dès son plus jeune âge une véritable passion pour l'aéronautique. A 16 ans il passe son brevet de pilote privé avion. A 20 ans il s'engage dans l'armée afin de devenir pilote d'hélicoptère; brevet qu'il obtient en 1981. Le rêve de piloter ce genre de machine devient alors réalité, pour ne plus jamais cesser de s'accomplir.

Il quitte l'Aviation Légère d'Armée de Terre (A.L.A.T.) en 1984 pour rentrer au S.A.F. à Courchevel. Le 15 décembre 1986 il devient le pilote permanent de la base, nouvellement créée à l'année, de Chamonix. C'est le retour au pays !

En février 92, il démissionne pour monter la structure actuelle de C.M.B.H.
Avec aujourd'hui un peu plus de 22 000 heures de vol, 2017 marque sa 30ème année révolue comme pilote dans le massif du Mont-Blanc.

L'aventure de CMBH ne s'est pas construite toute seule. Et malgré les drames humains qui ont jalonné ce parcours, étonnement la passion reste intacte !

Il quitte l'Aviation Légère d'Armée de Terre (A.L.A.T.) en 1984 pour rentrer au S.A.F. à Courchevel. Le 15 décembre 1986 il devient le pilote permanent de la base, nouvellement créée à l'année, de Chamonix. C'est le retour au pays !

En février 92, il démissionne pour monter la structure actuelle de C.M.B.H.
Avec aujourd'hui un peu plus de 20 000 heures de vol, 2013 marque sa 27ème année révolue comme pilote dans le massif du Mont-Blanc.

L'aventure de CMBH ne s'est pas construite toute seule. Et malgré les drames humains qui ont jalonné ce parcours, étonnamment la passion reste intacte !

L'héliport

Notre base est située au sommet de la vallée de Chamonix Mont-Blanc, au pied du glacier d'Argentière et du domaine skiable des Grands Montets...

Avant et après votre vol, vous profiterez d'un accueil chaleureux et du confort de notre "cabane" et découvrirez les articles de notre boutique griffés "CMBH".

Vues 360° d'un hélico

Flash content
Flash content